Une école sur la colline

Faits

Photos prises après le séisme
Cliquez sur une image pour l'agrandir...

Le 25 avril 2015 un tremblement de terre de magnitude 7,8 a frappé le Népal suivi d'un second quelques jours plus tard. Depuis lors, plus de 250 répliques ont été enregistrées, maintenant les populations dans un état de stress permanent.
Officiellement, il y eut plus de 8000 victimes à déplorer. Ce chiffre est sans doute dans le bas de la fourchette possible car de nombreux disparus sont à déplorer dans d'innombrables glissements de terrains.

De nombreuses habitations ont été totalement ou partiellement détruites dans l'aire de plus grand impact du séisme. Des bâtiments historiques, des temples, des offices gouvernementaux et de nombreuses écoles ont été détruits ou endommagés. L'inventaire est toujours en cours et les ingénieurs gouvernementaux inspectent bâtiments, immeubles et maisons d'habitation et ordonnent la destruction des édifices jugés dangereux ou irrécupérables. Il est question, dans l'ensemble du Népal de 30 000 écoles détruites ou endommagées.

Les premiers secours sont arrivés et ont été partiellement distribués. Mais l'inefficience gouvernementale fait qu'aujourd'hui encore, certaines régions reculées n'ont bénéficié d'aucun soutien ou aide. Après les premiers jours où les envois de vivres et de matériel (des tentes notamment) ont pu entrer dans le pays relativement facilement, les tracasseries administratives et douanières ont commencé et ont entravé l'acheminement des secours.
Il est déconseillé d'envoyer de l'argent pour secourir les populations sur un compte en banque népalais, le gouvernement risquant de saisir tout ou partie des montants.
Une loi a été votée, peu de jours après le désastre, qui n'autorise l'envoi d'argent pour secourir le Népal que sur le compte en banque officiel du Premier ministre népalais... Il est donc vivement conseillé de développer des projets individuels de petites dimensions facilement contrôlables par les initiateurs.

Notre projet

Ecole plein airDans l'optique de ce qui précède, étant présents professionnellement au Népal depuis pus de 20 ans, nous avons décidé de participer à la reconstruction d'une école.
Celle-ci devait répondre à certains critères assez précis : être située dans une zone reculée, difficile d'accès - être une école gouvernementale népalaise - être mixte, si possible avec une majorité de filles dont le statut est difficile dans le pays, notamment dans les zones rurales - compter environ 250-300 élèves.

Notre collaborateur, Anup Acharya, ingénieur en télécommunications a cherché et trouvé une école répondant à ces critères. Elle est située dans le district de Noagkot, sur une colline assez difficile d'accès.
Avant les séismes, cette école comptait 250 élèves du lieu et de trois villages avoisinants. Elle compte 7 professeurs rétribués par le gouvernement (système de quota) et 9 rétribués par des organismes privés ou de simples citoyens. La maître principal est un homme calme, déterminé et pondéré qui mène son école avec compétence.
Le taux de réussite des enfants aux examens de fin de scolarité est de 70% ce qui pour une zone rurale est très élevé (moyenne nationale dans les zones rurales : 40 %).
Les élèves sont âgés de 3 à 15 ans et 70% sont des filles, les garçons sont envoyés prioritairement dans les écoles de Kathmandou pour y recevoir une éducation considérée comme meilleure.

Noakot plan écoleComment

L'école détruite devra être entièrement démolie et uniquement quelques rares éléments pourront être réutilisés.
Des classes provisoires ont été érigées, à l'extérieur (voir image ci-dessus), sur une esplanade mais la mousson finissante et l’approche l'hiver rendent les conditions d'enseignement difficiles.

Le terrain actuel est exigu et ne permettrait qu'une reconstruction à étages ce qui au vu des circonstances n'est pas envisageable. Une fois les restes de l'école détruite évacués ou réutilisés, il est envisagé de créer une place de jeux pour les enfants. La VDC (village development community) est propriétaire d'un autre terrain à proximité et le mettra à disposition. Plus grand il sera approprié pour une construction sur un seul niveau.

noakot plan ecole 02 mIl est projeté de construire, en 2 étapes, 10-12 classes en panneaux préfabriqués renforcés par de la fibre de verre s'ajustant les uns dans les autres comme dans un mécano. (voir plans et croquis ci-contre).
Chaque salle de classe sera surmonté d'un faux plafond garni de laine de verre pour l'isolation estivale et hivernale. Un ventilateur sera fixé dans le faux-plafond pour atténuer les chaleurs de l'été. Les parois de séparation des classes seront également garnies de laine de verre pour isoler phoniquement les classes. L'ensemble sera monté sur des piliers en béton qui plongeront à 1 mètre dans le sol. Le vide entre les piliers et le plancher sera rempli avec des briques récupérées partiellement dans l'ancienne école afin d'éviter que les pluies de la mousson ne viennent, avec les années, endommager la structure métallique ou les panneaux des planchers.

Combien

Chaque étape a été devisée à Frs. 35'000.- environ.
Ce budget permettra de construire 10-12 classes telles que décrites (voir plan ci-dessus / dimensions à fixer, mais environ 24-30 mètres carrés par classe selon l'âge des occupants) ainsi que deux blocs sanitaires pour garçons et filles.
Afin d'éviter une dilution néfaste des responsabilités, nous avons choisi de ne travailler qu'avec un seul contractant à savoir Everest Construction à Kathmandou qui s'est avéré, après appel d'offres, le meilleur marché au mètre carré réalisé et le plus coopératif également (voir devis en annexe).

Après l'adoption de la nouvelle Constitution, des troubles ont éclaté dans le sud du pays et la frontière avec l'Inde est en grande partie bloquée. Il s'en est suivi une pénurie de pétrole, de gaz et de produits de première nécessité ce qui a retardé le démarrage du projet. Néanmoins, dans l'intervalle, nous avons reçu les autorisations gouvernementales pour le projet avec l'assurance d'une exonération fiscale de l'ensemble des fonds nécessaires au projet.

Comment

Devis école NoakotPar appel à des donateurs intéressés à soutenir ce projet.
L'avancement des travaux sera supervisé chaque semaine par Anup ACHARYA qui se rendra sur place, prendra des photos, règlera les détails techniques et règlera les factures contre quittances et justificatifs.
Aucun versement pécuniaire ne sera effectué en des mains autres que celles de l'entreprise mandatée.
Les donateurs seront informés trimestriellement par newsletter de l'état du projet.

Contrôle et statut légal

Sous le nom d'"une école sur la colline" une association à but non lucratif a été constituée et les status légaux conformes au droits suisse ont été établis.

Un compte a été ouvert auprès de la Banque Cantonale de Fribourg.
Son numéro Iban est le suivant :

banqueCH92 0076 8300 1390 3820 7
Ccp de la Banque : 17-49-3
Titulaire "Une école sur la colline" Nussbühlweg 9 b - Thun

L'Association est administrée par les 3 personnes suivantes qui signent collectivement à 2 pour l'engager :

  • Frédéric Schnyder - Fer de Lance - Bourg 37 - 1663 Gruyères Président
  • Ingrid Stucki Schnell - Thun Secrétaire
  • Rolf Schnell - Thun Réviseur aux comptes.

Toute contribution aussi modeste soit-elle est bienvenue et son auteur sera informé de l'évolution du projet.
Nous vous remercions d'avance de votre générosité.

L'équipe du projet "Une école sur la colline"

LUMBINI ET CHITWAN

LUMBINI

Voici quelques photos de LUMIBINI, lieu de naissance de Boudha au Népal qui est devenu un lieu de pélerinage majeur. Les Communautés boudhistes du monde entier y érigent des temples. Sur le site il y a l'arbre sous lequel la mère de Boudha se serait reposé avant que de donner naissance à son enfant quelques dizaines de mètre plus loin.

Temple a LumbiniLumbini templeArbre sacré à Lumbini

Un autre temple a LumbiniDetails dun temple

CHITWAN

Le parc national de Chitwan est situé tout au sud du Népal, à petite distance de la frontière indienne. Le climat y est tropical et uin trekking dans la jungle est un moment privilégié. La rivière à l'aube dans le brouillard encore persistant est magique et incite à la contemplation.

Chitwan au bord de la rivière à laubeChitwan

Vieux rhinocérosRésidence secondaire à Chitwan

VOYAGES 2013/2014

Après de nombreuses tribulations nous avons enfin obtenu notre licence de recherche minière et d'exportation au Népal. Nous maîtrisons désormais l'intégralité de la chaîne depuis la recherche et l'extraction jusqu'à l'exportation des cristaux ou des produits terminés.

license page 1 license page 2

Ces deux dernières années furent riches en réalisations, voyages, découvertes et rencontres humaines. Certaines qui furent très touchantes  marqueront la mémoire pour longtemps. Notamment cette fête des pères vécues dans un asile pour personnes âgées situé dans l'enceinte du temple de Pachupati à Kathmandou. Pas d'atmosphère pesante mais des couleurs et des chants. Même les grabataires étaient souriants. Pas de technologie avancée mais des volontaires qui viennent en aide aux pensionnaires avec gentillesse et compétence.

vieille dame alerte cours assidue ems

le sonneur de cloche

distribution de douceurs

stabulation II

fete des peres a l ems

Puis, un peu plus tard, une visite à la colonie d'orphelins qui a pu déménager dans une maison plus confortable grâce à l'aide de plusieurs donateurs à travers le monde. Filles et garçons ont désormais des dortoirs séparés, la cuisine est bien équipée et les sanitaires sont désormais à l'intérieur, ce qui change considérablement la vie des résidents en hiver.

dal bat a la coloniele plus jeune mais solide à tablehelpless colony

Et pour terminer encore deux photos de temples thaïlandais d'une belle élégance et sobriété.

temple au bord de la chao praya a bangkoktemple au nord de la thailande

Ainsi qu'un bouddha qui veille depuis bien longtemps à Sukothai :

bouddha a sukotai

THAILANDE ET NEPAL 2011 & 2012

D'abord il y eut :

P1030102BANGKOK 2011
SAUVER CE QUI PEUT L'ETRESAUVER CE QUI PEUT L'ETRE
INNONDATIONSINNONDATIONS

 

 

Photos prises durant le début des innondations de fin 2011 à Bangkok. La situation a encore empiré dans les jours qui suivirent  et il n'était plus question d'accèder à certains quartiers. Le ravitaillement des habitants en eau potable et en denrées alimentaires était effectués par bateau.

Malgré la gravité de la situation et les conflits de compètence au sommet de l'Etat, la population thaie s'est montrée digne, efficace et solidaire.

Il est à craindre que de nouvelles innondation ne se produisent en 2012, les travaux nécessaires à des endiguements ne pouvant pas tous être réalisés assez rapidement.

Puis il y eut :

KATHMANDOU  FEVRIER 2012

ou encore

KATHMANDOU  HIVER 2012

Le froid dans un Kathmandou privé d'électricité quatorze heures par jours était pregnant, humide et inconfortable.

La pénurie de butagaz et de pétrole rendait la vie quotidienne encore plus compliquée, ne serait-ce que pour la préparation des repas quotidiens. Les queues pour obtenir une bouteille de gaz étaient fréquentes et pas toujours de tout repos.

BATON DE GUERISSEUR EN CRISTAL AVEC PIERRES PRECIEUSES ET ARGENTQuant aux ateliers ils patissaient également de cette situation désormais endémique au Népal. Les génératrices électrices étaient souvent paralysées faute de gaz ou de diesel pour les faire fonctionner.

Grâce à la débrouillardise et à la persévérance des collaborateurs de l'atelier la production put être maintenue à un niveau acceptable quant à la quantité et réellement magnifique quant à la qualité. Jugez en plutôt :

D'autres merveilles ont également choisi de venir rayonner en Occident, comme par exemple :

elle :

TARA

et lui :

BOUDDHA






Toutes ces nouveautés et bien d'autres vous attendent dans nos magasins.

Nous nous réjouissons d'ores et déjà de votre visite !

Voyages 2010 et 2011

Des montagnes, des hommes, des ateliers et un invité surprise...

Himalaya IIHimalaya

Atelier pour siteCes deux années furent l'occasion de plusieurs voyages, en Thaïlande, au Cambodge, au Népal et en Chine.

Toujours enrichissants sur le plan humain ces voyages furent également une occasion d'évolution de notre entreprise vers des horizons nouveaux.

C'est ainsi qu'en 2011 nous avons repris un atelier de taille de pierres à Kathmandou. Composé d'un responsable et d'une douzaines d'ouvriers aux qualifications diverses cet atelier produit pour l'instant divers objets en cristal de roche du Mont Ganesh dans l'Himalaya népalais.

Divers symboles tels que le OM, le nœud sans fin, le merkaba, l'astéroïde ou même les solides de platons, réalises dans le même cristal afin d'avoir une unité dans le set, sont déjà disponibles dans nos magasins.

Certains symboles-pendentifs seront disponibles dans notre magasin en ligne.

La qualité de notre production est remarquable étant donné le niveau de technologie encore sommaire de l'atelier.

Ces prochains mois nous allons nous efforcer d'améliorer l'outil de production et d'élargir la gamme de nos produits. A moyen terme il est envisagé d'avoir une unité de taille de pierres précieuses. En effet, le Népal est riche en pierres précieuses telles que la cyanite, l'aigue marine ou encore quelques rubis et saphirs d'une qualité toutefois encore assez médiocre pour l'instant. Il est probable qu'avec le développement de la recherche minière dans le pays la qualité du brut s'améliorera également.

Parallèlement nous sommes en cours de négociation pour l'ouverture d'un show room à Kathmandou qui présenterait la production de l'atelier de taille et les bijoux fabriqués dans l'atelier qui réalise  nos modèles depuis bientôt 20 ans. De l'artisanat himalayen de haut niveau ainsi que quelques statues nouvelles ou anciennes seront également exposés.

Un petit laboratoire de gemmologie dont les différents appareils sont déjà sur place sera intégré au show room et permettra la détermination des pierres précieuses.

Installé dans une somptueuse maison traditionnelle népalaise construite en briques traditionnelles de Bakhtapur et en bois anciens récupérés, le show room s'adressera principalement à une clientèle de touristes exigeants quant à la qualité. Des collaborations seront établies avec des hôteliers locaux ainsi que des agences de voyages occidentales.

Souvent déroutés  lors d'achat de bijoux avec pierres ou de pierres non montées dans le quartier commerçant de Thamel, les clients occidentaux pourront faire tester à moindre frais les pierres qu'ils envisagent d'acquérir, évitant ainsi de payer cher certaines habiles contrefaçons.

L'ouverture du show room est prévue pour janvier 2012.

Ci-dessous quelques photos pour illustrer ce qui précède :

Atelier de taille de pierresAtelier de taille de pierresAtelier de taille de pierres
Atelier de taille de pierresAtelier de taille de pierresAtelier de taille de pierres

Et voici quelques réalisations :

ASTEROIDE IVSOLIDES DE PLATON IIMERKABA